Balade autour du Mont-Saint-Michel

Jour 1 : Samedi 24 Octobre

15 H : Départ de Luisant pour une virée entre la Normandie et la Bretagne, autour du Mont-Saint-Michel. Le camping-car affiche 129 807 kms au compteur.  

 

trajet luisant , mont saint michel

 

Arrivée sur l'aire de service à 19 H, dans la ville de  BEAUVOIR, à 3 kilomètres du Mont-Saint-Michel. Elle est très bien équipée avec des emplacements bien délimités et  une borne éléctrique, le tout pour 12,5 € les 24 H (N 48° 35′ 39′′ W 1° 30′ 43′′).

P1130299

P1130300

P1130301

Après un petit tour dans le village, retour au camping-car pour une soirée tranquille .

Aujourd'hui nous avons parcouru 267 Kms

Jour 2: Dimanche 25 Octobre

Nuit tranquille, avec 1 petite heure de sommeil en plus, changement d'horaire ! 9H30, départ pour une journée visite du Mont-Saint-Michel avec les 3 kilomètres à pied pour rejoindre le site ! Mais si la marche à pied ne vous tente pas, vous avez la  possibilité de prendre une navette. 

 

P1130302

 

P1100195

 

 

Un peu d'histoire

Mille ans d’histoire, de foi, de courage et de talents des hommes ont façonné le Mont Saint Michel, chef-d’œuvre du patrimoine mondial de l’humanité. Merveille de l'Occident, Jérusalem céleste, Pyramide des mers : tels sont aussi les noms donnés au Mont Saint Michel depuis le Moyen-Âge.

La légende du Mont Saint Michel…

C'est en 708 que cette belle histoire commence, lorsque l'Archange Saint Michel apparaît à l'Evêque Aubert et lui ordonne de construire un sanctuaire sur le mont Tombe, îlot rocheux au milieu d'une baie immense battue par les plus grandes marées du monde.

Un ensemble architectural remarquable classé à l’Unesco

Le Mont Saint Michel est ainsi né. Durant mille ans, les constructions toujours plus belles et plus audacieuses vont se succéder pour constituer un ensemble architectural unique et merveilleux.
Tour à tour monastère, centre culturel et spirituel de la chrétienté, lieu de pèlerinage et de dévotion, citadelle et prison, le Mont Saint Michel fait partie de l'histoire de la France.
En hommage à ce passé prestigieux et à son architecture remarquable, l'Unesco classe en 1972 le Mont Saint Michel chef-d’œuvre du patrimoine naturel et culturel de l'humanité.

Source :http://www.lemontsaintmichel.info/64-le-mont-saint-michel/128-histoire-du-mont-saint-michel/131-l-histoire-du-mont-saint-michel.html

Nous prenons le pass pour visiter les 4 musées du site (gratuit pour les enfants), plus la visite de l'abbaye. 

 

P1100199

 

P1130313

 

P1130324

 

P1130330

 

P1130345

 

P1130349

 

P1100214

 

P1130372

 

P1100309

 

Progressivement, le Mont-Saint-michel va être désensablé grâce à la mise en service en 2009 du barrage sur le Couesnon qui unit les forces du fleuve et de la mer pour chasser les sédiments loin du Mont et abaisser le niveau des grèves. Dans quelques années le Mont devra retrouver sa configuration initiale. 

Retour au camping-car avec les 3 kms à pied également pour le retour.

Jour 3: Lundi 26 Octobre

Nuit calme, 10 H départ pour St-Malo suivi d'une étape à Cancale et la nuit se fera a Viviers-sur-Mer.

 

beauvoir, vivier sur mer

 

 

11 H, arrivée à Saint Malo "intra muros" :

 L'histoire de Saint -Malo remonte à la protohistoire celtique, où cette région correspond à l'ancien centre maritime du peuple gaulois des coriosolites installés à la cité d'aleth (actuel quartier de saint-servant). C'est avec la découverte des Amériques et le développement des échanges avec les Indes que Saint-Malo prend son envol et s'enrichit considérablement. La ville proclamera même pendant quatre ans son indépendance. L'apogée de Saint-Malo se termine à la Révolution française qui ne l'épargne pas. Saint-Malo continue ensuite de développer la pêche . À la fin du xixe et au xxe siècle, Saint-Malo développe le tourisme, notamment grâce à ses plages. Lors de la  seconde guerre mondiale, Saint-Malo est particulièrement touchée, la ville est dévastée par les bombardements américains en 1944. Presque entièrement reconstruite à l'original après la guerre, Saint-Malo est désormais un important centre touristique estival, port de pêche et de plaisance.

Source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_Saint-Malo

P1100329

P1100379

P1100380

 

Puis visite du fort du petit Bé:

P1130382

À la fin du XVII° siècle, la guerre maritime entre Français, Anglais et Hollandais fait rage. Au coeur de cette bataille économique et militaire, Saint-Malo est en passe de devenir le premier port de France. Il devient urgent de défendre la fameuse cité corsaire dont la position stratégique est de première importance. Pour ce faire, Louis XIV mandate l’architecte Vauban pour mettre en oeuvre une défense militaire. Ce dernier imagine un système de défense ambitieux qui intègre parfaitement la géographie des côtes et les possibles attaques maritimes. Au centre de ce dispositif de fortifications, le Petit Bé est construit sous la direction de Garangeau. Il se situe à 700 mètres des remparts de Saint-Malo et à quelques encablures du Grand Bé. Pouvant accueillir une garnison de 160 hommes lors des sièges, ce fort était armé de 19 canons et de deux mortiers. Il se compose d’une vaste plateforme, d’un bâtiment sur trois niveaux et de deux bastions. Jusqu’en 1885, il est propriété de l’armée française qui l’occupe et l’entretient. Passé cette date, il est déclassé militairement, et confié à la ville de Saint-Malo. Bien que classé Monument Historique en 1921, le Petit Bé sera délaissé pendant plus d’un siècle. À partir du 1er Janvier 2000, un bail emphytéotique d’une durée de quarante ans est passé entre la ville de Saint-Malo et un particulier afin d’engager des travaux de restauration et d’ouvrir le Petit Bé au public. Depuis, de nombreux travaux ont été réalisés et des visites guidées permettent aux promeneurs de découvrir l’histoire du Petit Bé.

Source: http://www.petit-be.com/histoire-introduction.php

P1100365

P1100368

P1100369

P1130396

 

Nous sommes les derniers visiteurs de la journée car la marée remonte et le petit bé sera bientôt encerclé par la mer . En sortant du fort, il est déjà trop tard, impossible de revenir à pied.  

P1100371

 

Mais le guide a visiblement l'habitude de ce type de situation ! Le retour se fera  avec la navette qui sert à transporter le matériel de restauration du fort .

P1130393

Il est 16 H, départ pour le port de Cancale !!!! Amis camping-caristes je vous préviens que la commune ne souhaite pas nous voir au niveau du port car le stationnement est interdit partout . Il y a certes une aire de stationnement mais elle se trouve à plus d'un kilomètre . Je réussis néanmoins à trouver une place dans les rues adjacentes . Le tour du port est rapide et je n'oublie pas de prendre des huitres directement au niveau des stands de vente directe.

P1100385

 

Puis direction Viviers-sur-mer pour rejoindre l'aire de service . Cette aire de service n'est pas très  acceuillante ! Mais elle est en bord de mer avec l'éléctricité à chaque emplacement. (8,5 € la nuit + 4€ si vous n'avez pas la carte park)

Aujourd'hui nous avons fait 102 kms.

Jour 4: Mardi 27 Octobre

Aujourd'hui, c'est le retour via une étape à Dinan. Le beau soleil des premiers jours a laissé place à un temps pluvieux.

vivier sur mer , luisant

 

10 h 30, départ pour Dinan. 30 minutes plus tard, nous arrivons à l'entrée du portail sud.

Ceinturée de près de trois kilomètres de remparts, la ville de Dinan et son château du 14e siècle dominent fièrement la Rance. En contrebas, le petit port de plaisance constitue le point de départ de belles balades le long de l'estuaire tandis que là-haut, les maisons à encorbellement complètent la visite de cette ville au cachet médiéval.

Source: http://www.tourismebretagne.com/decouvrir-les-destinations/saint-malo-baie-du-mont-saint-michel/les-incontournables/dinan

 

P1100434

 

P1100395

 

P1100397

 

P1100398

 

P1100401

 

P1100417

 

P1100423

 

P1100429

 

 

Il est 14 h et il est maintenant temps de rentrer et de clôturer ce petit séjour autour du Mont-Saint-Michel.

Nous arrivons à Luisant pour 18 h 45. Aujourd'hui nous avons parcouru 361 kms.

Total du séjour : 730 kms